26,99 €
inkl. MwSt.
Versandkostenfrei*
Versandfertig in 6-10 Tagen
payback
13 °P sammeln
  • Broschiertes Buch

L'analyse du niveau actuel de prise en compte des priorités de la riposte au VIH et au SIDA au processus macroéconomique montre une inexistence de la prise en compte de ces priorités dans le processus d'élaboration de la politique nationale. La présentation du TOFE ne fait pas ressortir régulièrement le montant des fonds drainés pour la lutte contre la maladie. Le DSRP prend en compte la riposte comme un sous volet du secteur sanitaire et des lignes budgétaires de montants très modestes sont affectées. La majeure partie des actions de riposte se fait sur financement extérieur. La prise en…mehr

Produktbeschreibung
L'analyse du niveau actuel de prise en compte des priorités de la riposte au VIH et au SIDA au processus macroéconomique montre une inexistence de la prise en compte de ces priorités dans le processus d'élaboration de la politique nationale. La présentation du TOFE ne fait pas ressortir régulièrement le montant des fonds drainés pour la lutte contre la maladie. Le DSRP prend en compte la riposte comme un sous volet du secteur sanitaire et des lignes budgétaires de montants très modestes sont affectées. La majeure partie des actions de riposte se fait sur financement extérieur. La prise en compte des priorités de la riposte à l'épidémie au processus macroéconomique se heurte à un système d'informations statistiques peu adapté et à d'autres contraintes comme l'insuffisance de ressources financières et humaines et la connaissance limitée des conséquences socioéconomiques de cette maladie. Un mode d'intégration des priorités de la lutte au processus macroéconomique devrait passer parune capitalisation des acquis relatifs aux données déjà disponibles, une connaissance plus approfondie des conséquences économiques et sociales du VIH et du SIDA par une application de modèles indiqués.
Autorenporträt
Originario de la República Centroafricana, Philippe BODO estudió en la Universidad de Auvernia - Clermont Ferrand - principalmente en el CERDI de Francia. Philippe BODO es formador en la Escuela Nacional de Administración y Magistratura (ENAM) y enseña en la Universidad de Bangui.