Principes de politique et autres écrits (juin 1814-juillet 1815). Liberté de la presse, Responsabilité des ministres, Mémoires de Juliette, Acte additionel etc. - Constant, Benjamin
299,00 €
versandkostenfrei*

inkl. MwSt.
Versandfertig in 2-4 Wochen
0 °P sammeln
    Buch mit Leinen-Einband

Ce volume contient les textes politiques et les rares textes d'inspiration personnelle ou religieuse rédigés par Benjamin Constant entre le 23 juin 1814 et la fin des Cent-Jours. Il constitue avec le tome VIII, qui groupe les écrits de Constant depuis la Campagne de Russie jusqu'au début de la Restauration, un ensemble cohérent. On trouve ici, distribués en cinq sections thématiques, mais dans un ordre qui respecte au mieux la chronologie: les écrits sur la liberté de la presse (juin - août 1814), les textes sur l'affaire du Royaume de Naples (septembre - décembre 1814), les deux versions des…mehr

Produktbeschreibung
Ce volume contient les textes politiques et les rares textes d'inspiration personnelle ou religieuse rédigés par Benjamin Constant entre le 23 juin 1814 et la fin des Cent-Jours. Il constitue avec le tome VIII, qui groupe les écrits de Constant depuis la Campagne de Russie jusqu'au début de la Restauration, un ensemble cohérent. On trouve ici, distribués en cinq sections thématiques, mais dans un ordre qui respecte au mieux la chronologie: les écrits sur la liberté de la presse (juin - août 1814), les textes sur l'affaire du Royaume de Naples (septembre - décembre 1814), les deux versions des "Mémoires de Juliette" (janvier - février 1815) accompagnées de quelques textes issus de la rencontre avec Mme de Krüdener (mars 1815), les nombreux textes et articles politiques rédigés entre le mois d'août 1814 et le retour de Napoléon, dont le plus important est le traité "De la Responsabilité des Ministres", et enfin les écrits politiques et articles de journaux parus pendant les Cent-Jours, parmi lesquels, notamment, l'"Acte additionnel aux constitutions de l'Empire", auquel Constant a très étroitement collaboré, et les "Principes de politique applicables à tous les gouvernements représentatifs" dans la version de 1815, l'un des plus importants de ses ouvrages politiques. Les annexes donnent des comptes rendus de discours, parus dans des journaux, qu'on peut comparer ainsi avec les textes authentiques, ainsi que des documents relatifs à la carrière politique de Constant. Une chronologie, la liste des sources, une bibliographie détaillée et un index des noms propres complètent cette édition d'oeuvres connues et de textes ignorés. Le volume ainsi constitué permet de saisir pour la première fois l'unité de la pensée politique de Constant dans une période particulièrement mouvementée de son existence.

Ce volume contient les textes politiques et les rares textes d'inspiration personnelle ou religieuse rédigés par Benjamin Constant entre le 23 juin 1814 et la fin des Cent-Jours. Il constitue avec le tome VIII, qui groupe les écrits de Constant depuis la Campagne de Russie jusqu'au début de la Restauration, un ensemble cohérent. On trouve ici, distribués en cinq sections thématiques, mais dans un ordre qui respecte au mieux la chronologie: les écrits sur la liberté de la presse (juin - août 1814), les textes sur l'affaire du Royaume de Naples (septembre - décembre 1814), les deux versions des "Mémoires de Juliette" (janvier - février 1815) accompagnées de quelques textes issus de la rencontre avec Mme de Krüdener (mars 1815), les nombreux textes et articles politiques rédigés entre le mois d'août 1814 et le retour de Napoléon, dont le plus important est le traité "De la Responsabilité des Ministres", et enfin les écrits politiques et articles de journaux parus pendant les Cent-Jours, parmi lesquels, notamment, l'"Acte additionnel aux constitutions de l'Empire", auquel Constant a très étroitement collaboré, et les "Principes de politique applicables à tous les gouvernements représentatifs" dans la version de 1815, l'un des plus importants de ses ouvrages politiques. Les annexes donnent des comptes rendus de discours, parus dans des journaux, qu'on peut comparer ainsi avec les textes authentiques, ainsi que des documents relatifs à la carrière politique de Constant. Une chronologie, la liste des sources, une bibliographie détaillée et un index des noms propres complètent cette édition d'oeuvres connues et de textes ignorés. Le volume ainsi constitué permet de saisir pour la première fois l'unité de la pensée politique de Constant dans une période particulièrement mouvementée de son existence.
  • Produktdetails
  • Verlag: Niemeyer, Tübingen
  • Reprint 2017
  • Seitenzahl: 1088
  • Erscheinungstermin: 26. Juli 2001
  • Französisch
  • Abmessung: 246mm x 175mm x 69mm
  • Gewicht: 1953g
  • ISBN-13: 9783484504097
  • ISBN-10: 3484504099
  • Artikelnr.: 14856330
Rezensionen

Perlentaucher-Notiz zur NZZ-Rezension

Im Rahmen der Gesamtausgabe von Benjamin Constants Schriften sind nun zwei neue umfangreiche Bände erschienen, die den Publizisten, Politiker und politischen Denker als unermüdlichen Arbeiter und fast ebenso emsigen Liebhaber zeigen, schreibt Hanno Helbling. Constant war ein ausgesprochen rastloser Mensch, charakterisiert ihn der Rezensent, der gleichzeitig fast krankhaft stets sein Ruhebedürfnis betont hätte. Ein Spannungsverhältnis, das Constant auf seine Weise löste, wie Helbling erläutert: er kam schreibend, arbeitend zur Ruhe. Dann erfuhr er höchste Konzentration. Dieser Arbeitswut verdanken wir nicht nur die zahlreichen politischen Schriften, darunter die in Band IX veröffentlichte Abhandlung "De la responsabilite des ministres", sondern auch das ausführliche Tagebuch, dessen erster Teil hier auf beinahe tausend Seiten veröffentlicht wurde. Constant wird im übrigen eine Liaison mit Madame de Stael nachgesagt. Die Herausgeber Kurt Klooke und Paul Delbouille haben hervorragende Arbeit geleistet, schließt Hebling.

© Perlentaucher Medien GmbH