58,99 €
Versandkostenfrei*
inkl. MwSt.
Versandfertig in 6-10 Tagen
29 °P sammeln
  • Broschiertes Buch

Les agriculteurs Isan de la province d'Ubonratchatani, dans le nord-est de la Thaïlande, utilisent des arguments environnementaux bouddhistes et modernistes pour résister à l'extension des plantations commerciales d'eucalyptus réalisées par l'État. Les villageois affectés par les conséquences de la foresterie commerciale ont fait une association métaphorique entre l'eucalyptus, l'exploitation destructive et le pouvoir coercitif. L'argument central de ce livre est que l'environnementalisme local est une réaction contre une politique gouvernementale qui est elle-même formulée en termes…mehr

Produktbeschreibung
Les agriculteurs Isan de la province d'Ubonratchatani, dans le nord-est de la Thaïlande, utilisent des arguments environnementaux bouddhistes et modernistes pour résister à l'extension des plantations commerciales d'eucalyptus réalisées par l'État. Les villageois affectés par les conséquences de la foresterie commerciale ont fait une association métaphorique entre l'eucalyptus, l'exploitation destructive et le pouvoir coercitif. L'argument central de ce livre est que l'environnementalisme local est une réaction contre une politique gouvernementale qui est elle-même formulée en termes conservationnistes. L'accent est mis sur le conflit entre les forestiers thaïlandais et les agriculteurs de Nong Wai Ngam, et sur la façon dont les autorités forestières justifient leur promotion de l'eucalyptus en termes conservationnistes, en faisant valoir que l'espèce est utile pour réhabiliter la forêt tropicale de mousson dégradée. Au contraire, les villageois locaux protestent en inversant les termes des forestiers, en les combinant avec leur propre sagesse agricole et avec des arguments "scientifiques" selon lesquels l'eucalyptus concurrence la couverture végétale naturelle.
Autorenporträt
Amare Tegbaru promovierte 1997 an der Universität Stockholm in Sozialanthropologie. Er verfügt über mehr als 25 Jahre Erfahrung in der Lehre, Forschung und ländlichen Entwicklung in Südost- und Südasien, Ost- und Westafrika. Zu seinen Forschungsinteressen gehören Umwelt, Bewirtschaftung natürlicher Ressourcen, Geschlecht, Rasse, ethnische Zugehörigkeit und soziale Integration.